Après le pet vaginal souvent inévitable et la cyprine, poursuivons notre saga sur les petits accidents qui peuvent survenir durant le rapport sexuel, mais que l’on n’aborde pas toujours.

L’étouffement durant un 69

Le 69 est une position des plus appréciées, et certaines femmes peuvent y aller de leur imagination pour la rendre encore plus savoureuse. Elles décident donc de se mettre en dessous, ce qui représente presque toujours une erreur. Il faut savoir que vous supporterez le poids de votre partenaire tout en lui faisant une fellation. Loin de procurer du plaisir, cette position peut s’avérer désastreuse, se soldant par un écrasement de votre corps de femme et votre étouffement. À ce moment, plus la peine de sauver les apparences, le mal est fait et vous suffoquerez à moins de vous dégager rapidement, orgasme ou pas. Pour éviter ce type d’accident malencontreux, n’acceptez jamais d’être au-dessous de l’homme, à moins d’être sûre d’en avoir la force nécessaire. Le mieux, pour éviter de décéder suite à un 69, une exagération qui pourrait malheureusement se réaliser, c’est de rester dessus ou de le faire sur le côté.

Recevoir du sperme en pleine face

La masturbation ou la fellation de l’autre peut conduire à une éjaculation. Et elle peut parfois être si intense jusqu’à atteindre les yeux de la femme. Dans ce cas précis, il n’y a pas de quoi paniquer puisque vous ne risquez rien. Il en est de même si le sperme atterrit dans le globe oculaire de votre partenaire. Et puisque l’éjaculation peut être intense, le sperme pouvant atteindre des hauteurs que l’on ne pensait pas, il vaut mieux savoir choisir sa direction. Le mieux et d’accueillir la semence dans votre main, surtout si vous ne voulez pas salir les draps !

Avoir le vagin rayé par quelqu’un aux ongles longs

Nous avons appris en cours de sciences que les organes génitaux étaient recouverts d’une fine membrane. Elle peut être touchée dans le cas du vagin, le pénis étant heureusement épargné. Quand le doigt du et surtout de la partenaire a l’ongle plutôt long, le vagin pourrait bien en souffrir. Inutile de vous expliquer à quel point cela peut faire mal. Pour ne pas vous retrouver dans la même situation, exiger de votre partenaire qu’il coupe ses ongles avant de vous doigter. Ensuite, demandez-lui d’y aller en douceur pour maximiser le plaisir. N’hésitez pas à vérifier ses ongles, surtout s’il s’agit d’une femme.