On a toujours pensé que les jeunes de 20 ans représentent la meilleure période en matière de sexualité, mais on a tort, les femmes de 36 ans connaissent un orgasme plus intense, et les cinquantenaires jouissent d’une sexualité plus soutenue !

Oui, moins de sexe mais plus d’intensité à 50 ans !

Les femmes traversent une période de libido en baisse parfois à cette période de ménopause, les hommes connaissent souvent des troubles de l’érection à partir de 50 ans, mais, d’après une enquête qu’un site de rencontres spécialisé dans celles des plus de 50 ans Club-50plus, la sexualité des quinquagénaires est loin d’être ennuyeuse.

Certes, le plaisir de la chair, à cet âge, ressent une légère baisse sans pour autant avoir une libido en berne, mais cela n’empêche pas à l’un des Français sur deux, d’être satisfait au lit.

Hélène Cuney, membre de l’équipe de Club-50plus, assure : « les seniors accordent une grande importance au sexe, le vivent de manière décomplexée et pensent même atteindre avec l’âge une certaine apogée ». Une affirmation qui n’est pas justifiée auprès d’un couple légitime ou des partenaires de longue date, car 62% avouent recourir ailleurs, en se masturbant ou en cherchant du plaisir chez d’autres pour satisfaire leur désir, et 12% des Français confient l’absence de sexe dans leur couple.

Seulement, même si 50 ans annoncent une certaine baisse de la sexualité, l’étude communique que la sexualité des cinquantenaires est loin d’être finie, encore moins d’être fade et retenue. Ainsi, parmi les enquêtés, 97% insistent sur l’importance des préliminaires et que les caresses et baisers font partie de l’amour, voire indissociables au sexe. 33% d’entre eux reconnaissent booster leurs parties de jambes en l’air avec des fantaisies, en l’occurrence des sextoys. Et le plus important, 37% de ces cinquantenaires affirment qu’ils ont plus de sensations à leur âge !

Et qui ose encore dire que le sexe pour eux, à ce bel âge, c’est fini ?